+1 514 979 5243 info@ascens.ca

Encore aujourd’hui, la pensée dominante du monde des affaires est que la seule raison d’être des entreprises est d’être profitable aux actionnaires et que tout le reste n’est qu’un moyen pour y parvenir.

Cependant, cette vision des affaires uniquement motivée par l’intérêt personnel et la cupidité est de plus en plus remise en question. Nombreuses sont les personnes à faire preuve de cynisme envers les grandes entreprises dont elles perçoivent le rôle contraire au bien commun.

Au cours des récentes décennies, l’environnement des organisations a été bousculé par de profondes transformations : l’arrivée de l’informatique, la mondialisation des marchés, le développement des communications et aujourd’hui, la 4e révolution industrielle. Autant de facteurs qui, avec une main d’œuvre aux valeurs propres, nous imposent une nouvelle façon de gérer et de faire les choses.

En réponse à ces réalités, les organisations développent non seulement leur mission, leur vision et leurs valeurs entrepreneuriales, mais aussi l’énoncé de leur raison d’être. Cette raison d’être explique comment elle a un impact positif sur la sur la vie de ses clients et sur la société en général. La raison d’être d’une entreprise a le plus souvent un caractère utile, altruiste, inspirant et elle a pour conséquence de susciter l’engagement et le dépassement de ses collaborateurs parce qu’elle donne un sens à leur travail. Elle procure aussi à l’organisation un cadre stratégique qui guide la prise de décision.

Voici deux exemples inspirants de la raison d’être :

« Invoquer l’imaginaire, provoquer les sens et évoquer l’émotion des gens autour du monde. »
Cirque du Soleil

« Aider les gens à aimer ou ils vivent. »
RONA

Faire des profits ne doit plus être vu comme une fin en soi, mais plutôt comme un moyen de réaliser sa raison d’être.

 

La raison d’être pour répondre aux attentes de la main d’œuvre

Depuis longtemps, les gens s’interrogent sur leur raison d’être, mais plus que toute autre génération, celle des milléniaux, qui constitue aujourd’hui près de la moitié de notre main-d’œuvre, y accorde une importance capitale tant dans son mode de consommation, que dans son travail, dans ses relations personnelles qu’au niveau de la communauté.

Pour les milléniaux, que leur travail ait un sens et corresponde à leurs valeurs n’est pas seulement souhaitable, mais une nécessité.

Pour l’entreprise, l’engagement de ses employés au travail est de la plus haute importance. L’engagement amène plus de qualité, de productivité et aide à la rétention du personnel.

Il y a plusieurs facteurs qui contribuent à l’engagement au travail, mais l’un des moteurs les plus puissants pour l’obtenir est la raison d’être. Les employés déterminés obtiennent généralement de meilleurs résultats. Ils sont plus susceptibles d’occuper des postes de haut niveau, d’être des promoteurs nets de leur organisation, de rester plus longtemps en poste et d’avoir de solides relations avec leurs collègues.

En d’autres termes, la culture d’une main-d’œuvre ciblée profite non seulement aux employés, mais elle peut aussi donner aux employeurs un avantage concurrentiel. Imaginez un monde où chaque individu passe la majorité de ses heures de veille à travailler sur quelque chose qui compte pour lui. Nous aurions des employés plus heureux et des entreprises plus productives.

Pierre Leduc
pleduc@ascens.ca
(514) 993-1338


Sources :

IMPERATIVE (2016 workforce Purpose Index Purpose at work) 
Andy Stalman (The speed of change)

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Abonnez-vous à notre liste d'envoi
ErrorHere